Matthew Li

Basse, Canada

Originaire d’Ottawa (Canada), la basse Matthew Li poursuit des études de maîtrise en interprétation à l’École de musique Jacobs de l’Université de l’Indiana.

À travers les beautés uniques et la nature transcendante de la musique classique, il s’efforce à chacune de ses prestations de porter un regard inspiré sur les œuvres et de partager ses découvertes. Parmi ses rôles préférés à l’opéra, citons Colline dans La Bohème, Sarastro dans La Flûte enchantée, Masetto et Il Commendatore dans Don Giovanni, Simone dans Gianni Schicchi et Henry Davis dans Street Scene.

Matthew Li est reconnu comme un interprète sensible et authentique. Sa fascination pour la nature humaine et les voyages introspectifs font de lui un récitaliste passionné. Il aime explorer la poésie qui, associée à la musique, l’a aidé à bien reconnaître ses propres émotions et ses expériences vécues. Il est attiré par les grands cycles de lieder allemands, tels An die Ferne Geliebte de Beethoven, le Voyage d’hiver de Schubert ou Les Amours du poète de Schumann. Il est un ancien élève du programme Art of Song du Toronto Summer Music Festival, où il a eu la chance d’étudier la mélodie avec le pianiste Warren Jones et le ténor Anthony Dean-Griffey.

Fervent choriste, Li s’est également produit en tant que soliste et choriste avec certains des meilleurs ensembles du Canada, notamment le Tafelmusik Chamber Choir, les Elora Singers et le Toronto Consort. Parmi ses concerts les plus marquants, notons la Passion selon Saint-Jean (rôle de Jésus) de Schütz et la partie de basse solo dans le Requiem et la Messe du Couronnement de Mozart, le Dixit Dominus de Händel, la Messe des Morts de Charpentier, la Missa in Angustiis de Haydn, la Fantaisie chorale de Beethoven et le Requiem de Fauré.

Membre de l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal. Matthew Li est généreusement parrainé par la famille Andrea Alacchi.

Artistes

>