Oriol Tomas

Récipiendaire du grand prix Claude Rostand 2015 du meilleur spectacle lyrique décerné par le Syndicat de la Critique théâtre, musique et danse de France, Oriol Tomas a mis en scène Les Caprices de Marianne de Sauguet dans une quinzaine de maisons d’opéra de France, dont le Théâtre du Capitole de Toulouse, l’Opéra du Grand Avignon, l’Opéra de Bordeaux et l’Opéra de Marseille. En 2018-19, il mettra notamment en scène l’opéra 27 de Gordon pour l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. En 2017-18, il a dirigé Leonore de Gaveaux pour l’Opéra Lafayette de Washington DC, Porgy and Bess de Gershwin pour l’Orchestre symphonique de Montréal, deux productions de Don Giovanni de Mozart ; l’une pour le Festival d’Opéra de Québec et l’autre pour Edmonton Opera ainsi que Midsummer night’s dream de Britten pour l ‘Université de Montréal. Dans les dernières saisons, il a mis en scène Don Giovanni de Mozart d’abord à l’Opéra de Tours et ensuite à l’Opéra de Reims, Die zauberflöte de  Mozart, Ariadne auf Naxos de Strauss et Rodelinda de Handel au Pacific Opera Victoria, Il barbiere de Siviglia de Rossini, La Chauve-souris de Strauss et Il Trovatore de Verdi à l’Opéra de Montréal, ainsi que La Traviata de Verdi, Don Pasquale de Donizetti et Roméo et Juliette de Gounod pour les Jeunesses Musicales du Canada. Pour l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, il a mis en scène The Consul et The Telephone de Menotti, Carmen de Bizet, Trouble in Tahiti de Bernstein, Cinéma à l’opéra, Noël à l’Opéra avec l’Orchestre Métropolitain, Apéro à l’Opéra, une série-télévisée à ARTV, et deux de ses créations : Le Quatrième Enfant-Lune et Aleacanto, programmée dans la série PdA junior de la Place des Arts de Montréal et nommée aux Prix Opus 2010-11 dans la catégorie «Meilleur spectacle jeune public de l’année». Dans le cadre de son Master en mise en scène d’opéra à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal, il a présenté Pelléas et Mélisande de DebussyIl est également diplômé en interprétation théâtrale à l’UQÀM. En plus de siéger sur plusieurs jurys, il enseigne les techniques de jeu aux chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, de l’Université de Montréal, de l’Université d’Ottawa, du Conservatoire de musique de Montréal, de l’Académie de musique du Domaine Forget, du Pacific Opera Victoria's Young Artist Program et du Folyestivale de Montréal.