CoOpéra

Clientèle : primaire, 5e et 6e

Tous les ans, le projet coOpéra convie 90 élèves de quatre écoles primaires de la Commission scolaire de Montréal (Jeanne-LeBer, De la Petite-Bourgogne, St-Zotique et Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours), à vivre une expérience pédagogique, artistique et culturelle hors du commun.

L’objectif : réaliser un spectacle musical collectif inspiré d’une œuvre à l’affiche de la saison en cours à l’Opéra de Montréal. Les élèves réécrivent le livret à leur manière, construisent les décors et les accessoires, chantent, dansent…

Au fil des saisons, le projet coOpéra a été applaudi par plus de 50 000 spectateurs et honoré d’une multitude de prix et de reconnaissances provenant autant des milieux scolaire que politique.

Cette vaste entreprise est rendue possible grâce au travail de concertation entre l’Opéra de Montréal, l’Atelier lyrique et ses partenaires : BMO, Hydro-Québec, la Ville de Montréal, la Commission scolaire de Montréal, l’Université du Québec à Montréal, l'Université de Montréal - Faculté de musique, le Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, par le biais de son programme Une école montréalaise pour tous, ainsi que les quatre écoles susmentionnées.

C’est avec un plaisir sans cesse renouvelé que l’Opéra de Montréal participe au projet coOpéra pour une onzième année consécutive.

 

Documentaire Les petits géants

Sacré « Meilleur documentaire – culture » au 25e gala des prix Gémeaux en 2010

Les réalisateurs, Anaïs Barbeau-Lavalette et Emile Proulx-Cloutier, charmés par le concept du projet coOpéra de l’Opéra de Montréal, ont suivi, pendant un an, des jeunes de niveau primaire de quartiers défavorisés du Sud-ouest de Montréal dans la production d’un opéra inspiré de l’opéra Un bal masqué de Giuseppe Verdi présenté à l’Opéra de Montréal. Une aventure passionnante au cœur de la créativité, de la jeunesse et dans l’intimité de la vie familiale des artistes en herbe.

Les petits géants raconte l’épopée de cinq enfants de cinquième et sixième année du primaire qui doivent accomplir une tâche colossale : interpréter l’opéra Le bal masqué de Verdi devant une immense salle pleine à craquer. Il y a Maxime qui vit en foyer d'accueil et qui ne voit son papa que quelques minutes par jour. Il y a Partheepan, le meilleur de sa classe en français, alors que sa mère ne comprend que le Tamoul.  Il y a aussi Éric, timide et discret. Il y a finalement Jimmy et Pierre-Christopher qui n'ont jamais touché à un piano de leur vie. Le compte à rebours commence. Le spectateur suit une à une les grandes étapes jouissives et éprouvantes de cette aventure parascolaire qui va transformer la vie de ces enfants.

INFO

Pierre Vachon, directeur, Communication, communauté et éducation
pvachon@operademontreal.com ¦ 514.985.2222, poste 2237

 

PARTENAIRES COOPÉRA

BMO
Hydro Québec
CSDM
Université de Montréal - Faculté de musique
Université du Québec à Montréal
Ville de Montréal