14 • 17 • 19 NOVEMBRE → 19H30
DIMANCHE 22 NOVEMBRE → 14H00

Réabonnez-vous avant le 20 mai pour conserver vos sièges !
Mise en vente des billets unitaires dès le 8 juin.

Aperçu

Langue: 
Tchèque (Sous-titres : Français et anglais)
Durée: 
2h40

Résumé

La grandiose musique orchestrale de Janáček, combinée au talent du célèbre réalisateur canadien Atom Egoyan et de la sublime soprano québécoise Marianne Fiset, font de cette nouvelle production un incontournable de la saison.

Abonnez-vous ici !
Réabonnez-vous ici !

Compositeur

Leoš Janáček  >

Né en 1854 a Hukvaldy, en Moravie, mort a Ostrava en 1928, Leoš Janaček étudia la musique au monastère de Brno et l’orgue à Prague et au Conservatoire de Leipzig. Il fut maître de choeur à la cathédrale d’Olomouc, chef d’orchestre à Brno, fondateur du conservatoire d’orgue de sa ville natale. Il a composé un ballet, neuf opéras (citons parmi les plus célèbres : Jenufa, Kátia Kabanová, Osud, Les Voyages de Mr Broucek, La Petite Renarde rusée, L’Affaire Makropoulos, De la Maison des morts), (...)

Metteur en scène

Atom Egoyan  >

Reconnu sur la scène internationale, Atom Egoyan compte dix-huit longs métrages à son actif. Il a signé des mises en scène dans le monde entier et reçu un prix de l'Irish Times/ESB pour Eh Joe de Samuel Beckett. Ses productions primées pour la Canadian Opera Company comprennent Salomé de Strauss, Die Walküre de Wagner et Così fan tutte de Mozart.

Argument

  • Argument

    Dans un petit village de Moravie, au XIXème siècle. Les pressions sociales et familiales sont fortes, en particulier au sein du moulin régi par Steva, séducteur effréné dont la belle Jenůfa est enceinte. Mais cette dernière est secrètement aimée de Laca qui, par dépit, la blesse au visage et la défigure. La Sacristine, belle-mère de Jenůfa, ne parvient pas à convaincre Steva d’épouser Jenůfa, désormais laide à ses yeux. Seule solution pour la Sacristine, pour « sauver » sa belle-fille et repousser l’opprobre villageois, tuer en secret l’enfant que Jenůfa a eu de Steva, faire croire à Jenůfa qu’elle a perdu le bébé au terme d’une agonie terrible, puis la marier à Laca, toujours épris d’elle. La toute puissante belle-mère sera bientôt rattrapée par son meurtre, qu’elle confessera publiquement. Y voyant un geste d’amour, la lumineuse Jenůfa pardonnera à sa belle-mère et s’engagera, pleine de confiance, dans sa nouvelle vie avec Laca.