coOpéra

Une 12e année à contrer le décrochage scolaire par l’opéra et un projet maintenant offert dans toutes les écoles du Québec.

coOpéra

Le projet coOpéra est né en 2004. Depuis, il permet à 90 jeunes du 3e cycle de quatre écoles de la Commission scolaire de Montréal d’adapter à leur manière un opéra à l’affiche à l’Opéra de Montréal : réécriture du texte, élaboration d’une trame musicale, conception et construction des décors et accessoires. Au terme de l’année scolaire, les jeunes présentent eux-mêmes leur œuvre à la salle Marie-Gérin-Lajoie de l’UQÀM à Montréal devant 5000 personnes. «La réaction des spectateurs est phénoménale chaque fois», a affirmé Luc Therrien, coordonnateur du projet. Le projet, une coopération entre l’Opéra de Montréal et quatre écoles de milieux défavorisés de Montréal (Jeanne-LeBer, De la Petite-Bourgogne, St-Zotique et Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours), a des retombées scolaires et personnelles tangibles : il contribue notamment, par l’art, à diminuer l’absentéisme, à stimuler le travail en équipe et à favoriser l’intégration multiculturelle, tout en permettant l’épanouissement personnel des jeunes.

INFO Les petits géants

NOUVEAUTÉ : la trousse coOpéra

Pour permettre à toutes les écoles du Québec de vivre une telle expérience, l’Opéra de Montréal lance «la trousse coOpéra», laquelle sera offerte dès cet automne. Cette trousse, un véritable coffre à outils, contient tous les éléments nécessaires à la réalisation du projet en guidant pas à pas les enseignants dans chacune des étapes du projet. La première trousse coOpéra a été élaborée à partir du spectacle coOpéra «Falstaff» présenté en 2013. Chaque année, la trousse s’enrichira de nouveaux spectacles.

coOpéra 2015 : Butterfly

C’est Madama Butterfly de Puccini qui fera l’objet de coOpéra 2015-2016. Le jeudi 17 septembre prochain, les 90 jeunes assisteront à la générale de l’opéra afin de les mettre dans le contexte de l’œuvre. Puis, ils s’attèleront à la réécriture du texte en s’inspirant du livret et des personnages de l’opéra. On leur fera visiter les coulisses de l’Opéra de Montréal et leur donneront un atelier interactif de chant avec des chanteurs de l’Atelier lyrique. De janvier à mai, ils répéteront toutes les semaines pour apprendre leur partie et la mise en scène, et ils auront droit à des ateliers de maquillage et de perruquerie par les concepteurs de l’Opéra de Montréal.

Au fil des ans, le projet s’est vu décerné plusieurs reconnaissances : en 2012, le Premier prix de la Fédération des commissions scolaires du Québec pour son innovation pédagogique, le prix Paul Buissonneault, deux premiers prix nationaux pour le partenariat puis culture et éducation, deux premiers prix régionaux au concours des prix ESSOR. Enfin, le travail des intervenants a aussi été souligné lors des galas de reconnaissance du personnel méritant à la Commission scolaire de Montréal.

PARTENAIRES

Sans l’apport de nos partenaires financiers, l’Opéra de Montréal n’aurait pu donner une impulsion vitale à son volet éducatif. Nous remercions nos partenaires qui au fil des saisons ont soutenu le projet : CSDM, BMO, Ville de Montréal, Hydro-Québec, Télé-Québec, Université de Montréal. De même, nous remercions tous les partenaires des écoles : l’Arrondissement Sud-Ouest (Ville de Montréal), UQAM – salle Marie-Gérin-Lajoie, le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche par le biais du programme de soutien à l’école montréalaise, le ministère de la Culture et des communications par le biais du programme La culture à l’école et les quatre écoles.

Ce projet bénéficie du soutien financier du ministère de la Culture et des Communications et de la Ville de Montréal dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal

                            

Nouvelles

>