Dominique Labelle

Soprano

La voix de Dominique Labelle a été appelée «angélique», «riche» et «vibrante», et elle pourrait facilement se prendre pour une «diva». Au lieu de cela, elle se dit simplement musicienne et s’enorgueillit aucunement de ses critiques élogieuses mais plutôt de son travail avec ses collègues et dans ses explorations approfondies du répertoire baroque à la musique contemporaine. Son engagement passionné pour la musique a mené à des collaborations étroites et durables avec un certain nombre de chefs d'orchestre et de compositeurs les plus respectés au monde, comme Iván Fischer, Nicholas McGegan, Jos van Veldhoven, Jean-Marie Zeitouni et Yehudi Wyner, lauréat du Prix Pulitzer. Elle chérit sa longue association avec feu Robert Shaw.
Les nombreuses collaborations de Dominique avec Nicholas McGegan et son “Philharmonia Baroque Orchestra” incluent l'Atalanta de Händel, Alexander’s Feast, et l’opéra Teseo, qu'ils ont récemment ressuscité au "Mostly Mozart Festival à New York.
Ses apparitions avec Iván Fischer incluent la Comtesse Almaviva dans Le mariage de Figaro de Mozart à Las Palmas ainsi qu’à Budapest; La messe en si mineur de Bach à Washington, D.C., La Passion selon St. Matthieu avec l'Orchestre Royal du Concertgebouw, ainsi que le Requiem de Mozart et une Passion selon Saint-Matthieu de Bach avec l'Orchestre de St. Luke. Elle a également chanté Les Illuminations de Britten avec Jean-Marie Zeitouni et I Musici de Montréal, la Symphonie n ° 9 de Beethoven, le Requiem de Brahms, et la Symphonie n ° 2 de Mahler avec Zeitouni et l’Orchestre symphonique de Columbus.

Parmi ses nombreux enregistrements de répertoire d'opéra et de concert figurent Le Déserteur de Monsigny avec Opera Lafayette et Ryan Brown (Naxos). Elle peut également être entendue sur les titres Virgin Veritas, Deutsche Harmonia Mundi, Red Seal de RCA, Koss, Denon, New World, Carus et Musica Omnia. Son enregistrement de Arminio (Virgin Classics) de Handel a remporté le prix Handel 2002. Son dernier enregistrement, Moments of Love est son récital avec le pianiste et compositeur Yehudi Wyner sur un programme de Britten, Hahn, Ravel, Saint-Saëns et Wyner, et son enregistrement le plus récent est une collaboration avec l’ensemble californéen, Musica Angelica, s’intitulant Mi Palpita il core.
Née à Montréal et formée aux universités McGill et Boston, Dominique aime partager ses connaissances techniques et musicales avec de jeunes chanteurs et elle est professeure de chant à l'École de musique Schulich de l'Université McGill depuis 2014. Elle a également donné des cours de maître au Classical Singers Convention à Boston, à l'Université Harvard, au Conservatoire de San Francisco, au Smith College, au Vassar College et à l'Université du Massachusetts. En mai 2018, elle a reçu le Outstanding Teacher Award de l'École de musique Schulich.