James Robinson

Le metteur en scène américain James Robinson occupe le poste de directeur artistique à l’Opera Theatre of St. Louis où il a monté de nombreuses productions, notamment Alice in Wonderland de Chin (première mondiale), The Golden Ticket d’Ash (première mondiale), The Ghosts of Versailles de Corigliano (œuvre qui a été aussi présentée au Festival de Wexford), et The Death of the Klingshoffer d’Adams ainsi que Nixon in China (une production qui a été offerte partout aux États-Unis et au Canada).  James Robinson a également mis en scène de nouvelles productions pour le Houston Grand Opera (Lucia di Lammermoor, Giulio Cesare et L’enlèvement au sérail) ainsi que pour la Compagnie d’opéra canadienne (COC) (Norma, Elektra et Nixon in China). Il a signé la mise en scène de nouvelles productions de Capriccio, Cosi fan tutte et The Rake’s Progess pour le Santa Fe Opera et a réalisé de nombreuses mises en scène pour le New York City Opera (La bohème, Hansel et Gretel et Il viaggio à Reims). On aura également pu voir son travail à l’Opéra d’Australie, au Washington Opera, au Los Angeles Opera, au Seattle Opera, à l’Opéra Royal de Suède, au Dallas Opera, au Minnesota Opera et au Chicago Opera Theater. Par ailleurs, il a réalisé des mises en scène pour l’Orchestre symphonique de Londres (Mass de Bernstein et Jeanne d’Arc au bûcher de Honegger), pour le Hollywood Bowl (Amadeus), pour le Carnegie Hall ainsi que pour le Minnesota Orchestra.