je voudrais voir la mer...

Partager cet article

Portrait de JeanFrancois

Ses monstres imaginaires. Ses Hollandais volants… » Ses… quoi ?

C’est un peu grâce à cette chanson de Michel Rivard trop souvent jouée à la radio que me vient ma première référence au Hollandais volant. Référence douteuse bien sûr, puisque je n’ai jamais su imaginer correctement en quoi pourrait ressembler ce fameux Hollandais volant, à part un Hollandais qui… volerait, disons.

Heureusement, dimanche passé au petit-déjeuner, bien attablé devant mon mimosa « concoction spéciale » (jus d'orange fraîchement pressé et bière blanche « La Léonne » (de la microbrasserie gaspésienne Le Naufrageur), la vraie figure du Hollandais volant m’a été enfin révélée. Et c’est dans ce pur moment d’épiphanie que j’ai pu constater que la légende de La Léonne illustrée sur l’étiquette de cette bière savoureuse est en somme un Hollandais volant version québécoise. Comme si la chasse-galerie troquait son canot pour un grand navire peuplé de fantômes. Eh bien ! Si on en apprenait autant à chaque cervoise, je serais aussi cultivé qu’Edgar Fruitier.

Mais bon, laissons les bulles de côté et revenons à nos pellicules : la déclinaison du Hollandais volant au cinéma n’a pas inspiré autant de réalisateurs qu’on le pense. Bien sûr, on ne peut passer à côté de la célébrissime quadrilogie de Disney Pirates des Caraïbes et son capitaine fantôme interprété par un Bill Nighy effrayant. Mais entre un Johnny Depp jouant au pirate déguisé en Keith Richards et le charme sans flaflas d’Ava Gardner dans Pandora and the Flying Dutchman, mon cœur penche bien évidemment pour le film de 1951.

Comme le démontre si bien cette caricature se situant à des lieues des univers d’Ava Gardner et de Michel Rivard par son absurdité : on peut dire que cette histoire de revenants qui hante les mers éternellement va certainement continuer d’inspirer (éternellement ?) les esprits créatifs.

Chose certaine, j’ai bien hâte de voir la mise en scène qu'en fera l'Opéra de Montréal!

 

Commentez

Facebook

Retour aux articles