Chantal Dionne

Soprano, Canada

Lauréate au Concours Musical International de Montréal, le soprano canadien Chantal Dionne a également remporté un triple triomphe en Italie au 56e Concours International Gian Battista Viotti : 1er Prix, Prix du Public et Prix pour le meilleur candidat étranger.

Son premier disque-récital, « Romances » avec la pianiste Louise-Andrée Baril est un succès international. «Chantal Dionne, soprano lyrique au timbre velouté, aux aigus impeccables, à la ligne de chant jamais heurtée, doublée de pianissimo élégiaque, fait merveille dans ce répertoire. (Rachmaninoff - Liszt, de son disque Romances) » B.N., Codaex, Médan, France.

Que ce soit en récital ou en concert, la soprano a un vaste répertoire lyrique qui varie de l’opéra à la mélodie en passant par l’oratorio. Récemment, nous avons pu entendre Chantal Dionne en tant que soliste invitée lors de trois concerts symphoniques dans le cadre de la première édition du Festival Triliarts en Ontario. Nous avons également pu l’entendre comme soliste dans le Requiem de Mozart au Saguenay sous la direction de Jean-Philippe Tremblay ainsi que dans le solo pour soprano dans la Messe solennelle de Beethoven avec l’Orchestre Philarmonique de Montréal ; la critique parle de sa prestation comme ayant été remarquable : « Du Kyrie à l’Agnus Dei, la soprano québécoise a démontré une agilité et une sensibilité vocale remarquables et a su animer les multiples ensembles avec l’Orchestre. »

A l’étranger, la soprano acadienne récolte tout autant de succès. Récemment, elle s’est produite avec l’Orchestre symphonique de Douai en France dans une série de concerts lyriques sous la direction de M. Guy Condette ainsi qu’à Paris, dans le solo pour soprano de la Symphonie no.9 de Beethoven, pour l'Association Artistique des Concerts Colonne.

A l’opéra, Mme Dionne a obtenu des éloges pour ses performances dans les rôles de Micaëla dans Carmen de Bizet, de Véronique dans Véronique de Messsager  ainsi celui de Pamina dans Die Zauberflöte de Mozart au Volksoper de Vienne.  Au Québec, l’avons entendu à l’Opéra de Québec dans le rôle de Françoise dans la dernière version lyrique de la comédie musicale Nelligan d’André Gagnon.  

Elle s’est produite avec des orchestres tels que : l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre de Trois-Rivières, l’Orchestre de Sherbrooke, le McGill Chamber Orchestra, l’Orchestre symphonique du Nouveau-Brunswick, l’Orquesta del Nuevo Mundo (Mexico City), l’Orchestre Symphonique de Moscou ainsi que l’Orchestra del Teatro Regio de Turin.

A Montréal, nous pourrons entendre Chantal Dionne au printemps 2016 dans le Requiem de Brahms avec l’Orchestre Philarmonique de Montréal et le Chœur de l’UQAM sous la direction de Pascal Côté.

Artistes

>